Et si 2004 était une grande année ?

Publié le par Entre Deux Vins

On nous vend d’ores et déjà 2005 en primeur comme une année exceptionnelle pour le Bordeaux rouge… Comprenez par là que les Grands Crus vont recevoir, dans les différents guides, des notes dépassant l’imagination, des appréciations jamais atteintes depuis 2000. Bien entendu, les prix vont s’en ressentir, avec des augmentations de prix conséquentes par rapport aux millésimes précédents.

 

A l’inverse, toutes les présentations que j’ai pu lire concernant 2004 se sont montrées bien moins positives. « Honnête » à « très bon », en passant par « acceptable », pas plus.

 

Pourtant, de toutes les bouteilles que j’ai eu l’occasion de goûter – Chevalier, Caroline, Maucaillou, Anthonic, Montrose, pour ne citer qu’elles –, 2004 est très, très loin du ridicule. Avec, de surcroît l’avantage d’un prix très abordable.

 

Un joli flacon de Haut-Brion 2004 mûrit gentiment dans ma cave. J’avoue avoir envie de l’ouvrir pour découvrir ce qu’un cru mythique vaut dans ce millésime, mais ne mérite-t-il pas vieillir quelques encore un peu ?

 

Rendez-vous dans quelques années pour le verdict. En attendant, je vous conseille de mettre de côté quelques bouteilles de 2004, tant que leur prix reste abordable.

Commenter cet article

Florian Mercandelli 12/04/2008 21:55

Je vous invite à lire mon post à ce sujet, ou presque sur mon blog:
http://mesbouteilles.over-blog.com/