Domaine de Chevalier 2004 (Pessac-Léognan)

Publié le par Entre Deux Vins

J’avoue que j’ai un faible pour ce Château que je suis de très près – trop près, même, selon certains membres de mon entourage ! Bien que le domaine ait acquis ses lettres de noblesses avec le blanc, c’est bel et bien vers le rouge que mon cœur penche.

Après avoir adoré le 2001 que je trouve somptueux, fin, long en bouche, et que je ne saurais trop conseiller aux amateurs de Pessac-Léognan, le 2004 se faisait forcément attendre avec une impatience mêlée d’anxiété.

Sans hésitation, j’ai immédiatement investi dans plusieurs bouteilles, de manière à pouvoir juger de l’évolution de quelques-unes tout en gardant le plus grand nombre pour les déguster à leur apogée.

Dès ce début 2008, j’ai ouvert une bouteille de Domaine de Chevalier rouge 2004. C’est vrai, certains puristes me reprocheront que c’est tôt, prématuré, peut-être un peu gâché. A 25 € les 75 cl, il fallait sans doute attendre encore un chouïa… Mais je n’ai pas pu résister ; et je ne regrette pas.

Malgré sa jeunesse, ce 2004 exhale déjà plein d’arômes. L’odeur prononcée et la couleur sombre sont à elles seules des révélations à tout amateur de l’appellation. Le goût boisé est indéniable et le potentiel qui s’affiche laisse présager du meilleur pour les dix années à venir.

Je vous donne d’emblée rendez-vous dans un an pour l’ouverture d’une nouvelle bouteille afin d’évaluer sa progression. Promis, et même si j’avoue ma faiblesse pour ce domaine, je serai intraitable !

Publié dans Dégustation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article